Bienvenue sur Treize à la douzaine, un blog d'écriture partagée...

Bienvenue sur Treize à la douzaine, le blog d'écriture partagée proposé par Annick SB...



Le coeur à nu

La Licorne



Il est là, le bonhomme. Une sorte de gnome barbu, au ventre rebondi et au sexe exhibé...il est là chaque jour, quand Marie vient faire un tour au parc. Elle s'y est habituée et ne boude plus le banc qui est situé juste à côté. Elle s'assied et contemple pendant quelques minutes les fleurs blanches, les arbres, les plantes. Ecoute le chant flûté des oiseaux, qui s'en donnent à cœur joie en ce début de printemps. Regarde une vieille dame jeter du pain aux pigeons, un retraité lire le journal, un enfant conduire son tricycle et deux jeunes gens, allongés sur l'herbe, ânonner leurs théorèmes. Un samedi comme les autres. Sous le soleil. Le cadre est magnifique, parfait pour écrire tranquillement, sans être dérangée. 

Sous les yeux du nain-statue juché sur son socle, elle sort son stylo et entame la lettre à laquelle elle pense depuis des jours...Les mots viennent tout seuls, sans effort...alimentés par le cœur. Elle imagine la tête de son ami, sa stupéfaction quand il lira la missive dans laquelle elle déclare ses sentiments. Elle, toujours timide, toujours sur la réserve. Elle a osé. Elle ferme l'enveloppe, colle le timbre. Elle se sent légère, soulagée. Les dés sont jetés. En repartant, elle croise quelques soldats, armes  en bandoulière, qui patrouillent dans le secteur. S'ils savaient, pense-t-elle avec un sourire intérieur. Ils viennent de rater un attentat.  Un attentat à la pudeur.

La Licorne   Liste 4

2 commentaires:

  1. - On rêve d'être séduit par une terroriste de cet acabit ! avoue le soldat.

    - Pour que cela arrive je m'agenouille à coeur et je prie à pique, répond le nain-statue !
    ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Au parc :
    Banc reposant,
    Secret d'une missive osée,
    Sourires,
    Pudeur enveloppée,
    Statue muette,
    et les enfants, toujours font la fête ...

    RépondreSupprimer