Bienvenue sur Treize à la douzaine, un blog d'écriture partagée...

Bienvenue sur Treize à la douzaine, le blog d'écriture partagée proposé par Annick SB...



L'heur de Plaire

Jak




Le capricorne  ce matin est parti en balade, sur les branches vermoulues du vieux chêne  aux multiples ramifications. Il s’y sent chez lui  Il stylise  à son idée cet  habitacle, en creusant, dessinant des sillons voluptueux
Jourd’hui, il allonge d’avantage ses cornes pour s’envoler avec grâce lui semble-t-il, mais c’est ce qu’il croit.
Il dodeline de la tête duveteuse grise qu’il pense sexy, mais c’est ce qu’il croit.,
Il  s’essaie à la  danse du ventre en se dressant sur ses  élytres arrière s’imaginant être Rudolph Noureev , mais c’est ce qu’il croit..
Tous ces efforts, pour pouvoir un jour enfin plaire à  sa belle cousine l’Abeille Charpentière, cette  Xylopote, une prétentieuse qu’il chérit d’un amour platonique.
En se moment  elle butine en rêvassant sur les fleurs au pied de l’arbre, et l’ignore totalement  
Il aimerait tant  se baguenauder avec elle sur les bois du tendre,  et avec empressement lui susurrer d’enjôleurs  compliments, lui graver des poèmes sur le tronc des arbres avec un crayon au couleur de l’arc en ciel,
Et surtout, surtout il voudrait  la consoler de son chagrin,
En effet, cette pauvrette s’est éprise d’un galopin, un nommé Lyctus  qui loge dans les bois de la charpente de la vielle  épicerie du village déserté d’alentours. Ce réfractaire à la morale, en a  ravagé  toutes  poutres.  Elles étaient pourtant en châtaigner, cet arbre réputé  si solide.
Un éco-garde, de la police à cheval, en vadrouille  par là, c’est sa fonction, a été  alerté par des bruits équivoques et  en  suspicieux de métier,  il a tendu ses oreilles et pointé son nez.
Devant les dégâts constatés, il  a séance tenante   procédé à un arrêt en bonne et due forme : il l’a mis en  cage  l’énergumène et l’a déféré  devant    l’entomologiste du département  qui va étudier son cas.
Et pleure notre abeille qui a perdu son amoureux…
Et gémit  notre pauvre capricorne  qui n’a  pu  la consoler,  car devant son air lourdaud, elle l’a envoyé se promener….

Jak     Liste 3

6 commentaires:

  1. Bravo ma Jak ! Je reconnais la ta plume savante ! ♥

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour
    superbe j'aime beaucoup ce que tu écrie bise raymonde

    RépondreSupprimer
  3. c'est un amoureux dans le style de "avec mon p'tit vélo j'avais l'air d'un c..." du cher Georges ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Cornélien jusqu'au bout des racines ! ;-)

    RépondreSupprimer
  5. La vie des insectes est une tragédie grecque, je l'ai toujours dit !
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
  6. je bisse le com de Celestine, pas mieux!

    RépondreSupprimer