Bienvenue sur Treize à la douzaine, un blog d'écriture partagée...

Bienvenue sur Treize à la douzaine, le blog d'écriture partagée proposé par Annick SB...



Commémorons n'importe quoi

Célestine



En vous promenant, le dimanche, dans nos belles campagnes bucoliques, vous n’êtes pas sans avoir remarqué la prétentieuse manie de nos contemporains de commémorer n’importe quoi. Dans un pays où chacun peut se targuer d’être ou d’avoir été président de quelque chose, tout est bon pour se réunir autour de l’un d’eux et d’un monument quelconque, de préférence hideux et orné de fleurs périssables, et affublé d’un tapis rouge sur lequel les huiles, appelés corps constitués, viendront avec empressement et tremoli dans la voix prononcer des discours creux et superfétatoires, sur les valeurs de la république et autres mirages, au regard de la moralité élastique de ceux qui les prononcent.

Puis le cortège, bille en tête et comme dans une danse bien réglée, ira se sustenter auprès d’un buffet aimablement payé par le contribuable pourtant réfractaire, qui se consolera en sifflant quelques verres de Picon bière et quelques cacahuètes douteuses offerts par l’épicerie du coin en échange d’un service rendu par le maire, qui sait allonger son bras si nécessaire.

Mais évitons d’emmener notre discours dans des ramifications superflues et néanmoins concomitantes, et concentrons-nous sur l’essentiel : que pourrait-on commémorer à Clochemerle ou ailleurs si, par le plus grand des hasards,  on n’avait soudain plus d’idées ?

Commémorons alors vraiment n'importe quoi :

Versons une larme mémorable pour l’invention du taille-crayons, la date d’entrée des deux Dupondt dans la police, ou encore la victoire des Xylocopes sur les Ammophiles en 46 avant notre ère. Événements qui, vous en conviendrez, contribuèrent largement à changer la face du monde et des environs,  et méritent à ce titre les honneurs d'une cérémonie aussi magnifique que parfaitement inutile.

Etonnant, non ?

(En hommage à Pierre Desproges (La minute de Monsieur Cyclopède)

Célestine    Liste 3

16 commentaires:

  1. Hihi ! C'est bien dans le ton de Desproges et j'aime particulièrement l"e mirage- moralité élastique" ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il y aurait à en dire...et Desproges ne se privait pas de les fustiger !
      Merci Annick
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  2. D'après Boby Lapointe, même les oiseaux n'en achetaient pas du "commémorons" ils préféraient le crottin (de Chavignol), ce en quoi ils avaient farpaitement raison ! Mais à lire "la victoire des Xylocopes sur les Ammophiles en 46 avant notre ère" moi je suis commémore de rire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour les oiseaux, ce serait plutôt du « commémouron » non ?
      le plus drôle, c'est que les ammophiles sont aussi des insectes, comme les xylocopes.
      Etonnant, non ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Tu as raison : "Commémourons pour des idées, d'accord mais de commémort lente" ! ;-)

      Supprimer
    3. Wouaou ! Tu t'es déchaîné oncle Joe !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. excellent, Célestine, superbe idée et très bien fait :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci merci, madame, bis repetita placent !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  4. Chez céleste
    tu en as oublié un essentiel : le fil à couper le beurre
    sans lui que de barattes dans le marasme😁😁😁
    big bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais où avais-je la tête ...évidemment le fil, et puis aussi la poudre et l'eau chaude... ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Et la machine à cambrer les bananes...

      Supprimer
    3. Mais bien évidemment !!!
      ¸¸.•*¨*• 🦋

      Supprimer
  5. bravo, bravo, super idée, j'adore les tremoli

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben oui, un tremolo, des tremoli, c'est bien connu... :-)
      merci emma !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  6. Bravo ! C'est bien vrai en plus malgré le trit d'humour- humeur à la Deproges que je reconnais dans tes lignes ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est gentil, ça, Ghislaine...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer