Bienvenue sur Treize à la douzaine, un blog d'écriture partagée...

Bienvenue sur Treize à la douzaine, le blog d'écriture partagée proposé par Annick SB...



Pierrot de la lune

Yvanne

Il déambulait au pied de l'échelle appuyée contre le chêne près de la piscine.
Pauvre fou ! En longue tunique blanche, une passoire sur la tête, il serrait fort contre lui une frite vert fluo. 
Un verre à la main, il suppliait le ciel de lui verser du vin blanc  pour le sacrifice.
Puis s'en suivait une cavalcade effrénée qui le laissait pantelant dans le soir d'hiver.
Il détachait ensuite de l'arbre un morceau d'écorce dont il faisait habilement une lanière.
Tout en s'en lacérant, il commençait alors son sempiternel monologue que l'anaphore rendait lancinant. 
 - Viens, ô astre qui là haut luit.
 - Viens, je t'attends depuis longtemps.
 - Viens, mon aimée belle de nuit.
 - Viens, calme tous mes tourments.
 - Viens, que ta lumière me touche.
 - Viens, qu'elle soit douce à ma bouche.

Pauvre Pierrot  ! 

Yvanne   Liste 1

5 commentaires:

  1. Tellement triste pour un Pierrot que l'on imagine si joyeux...

    RépondreSupprimer
  2. Jolie version de Pierrot le Fou... ;-)
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
  3. Ce Pierrot de la lune, très très doux et un peu fou me fait penser aux clowns que l'on croit joyeux et qui parait-il sont tristes ... Quand le masque tombe ....

    RépondreSupprimer
  4. Terrible, ce Pierrot, clerc de Lune à Maubeuge !

    RépondreSupprimer
  5. On le savait que la pleine lune peut rendre...fou !

    RépondreSupprimer