Bienvenue sur Treize à la douzaine, un blog d'écriture partagée...

Bienvenue sur Treize à la douzaine, le blog d'écriture partagée proposé par Annick SB...



Le sempiternel sermon

Yvanne


Jean travaille dans le pneumatique chez le bonhomme Bibendum. 
Sa femme Hélène manie l'aiguille à la maison. 
Tout irait pour le mieux et ils seraient heureux si le mari, un rien acariâtre, ne lui servait avec force tous les soirs, ce reproche dès l'entrée de la cuisine : tu ne sauras jamais faire une bonne soupe ma pauvre femme !

Or, Hélène en a marre de cette étiquette de mauvaise cuisinière qu'il lui colle sur le dos. 
Il va voir ce qu'il va voir ! 
Ce matin, elle a pris son cabas et s'est rendue au marché. 
Elle a acheté quelques légumes, carottes, navets et surtout beaucoup de verdure pour cuire un délicieux potage : poireaux, radis pour les fanes, blettes sans oublier une botte de basilic. Ils pourront savourer un excellent bouillon, bien calfeutrés dans leur petit nid douillet. Hélène a la certitude que son Jean sera content. 
Du moins, elle l'espère !

Yvanne    Liste 2

5 commentaires:

  1. Espérons que Messire Bibendum soit reconnaissant une fois dans sa vie ... avant d'être dans le regret de ne l'avoir jamais été ...

    RépondreSupprimer
  2. Eh...le texte coule de source, on n'a pas l'impression que tu as souffert pour placer les mots. Bravo !

    RépondreSupprimer
  3. Elle a encore du boulot pour se libérer des vieux schémas, où la femme est au service de l'homme...
    S'il n'est pas content, il n'a qu'à aller chez Plumeau, comme répondait une de mes amis à son macho de mari...avant de le quitter.
    Mais ton texte lui, est super bien construit.
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
  4. Il n'y a pas à dire, elle fait tout ce qu'elle pneu pour satisfaire son petit guide vert !

    Sinon il restera la solution du restaurant russe ! Bortsch to be alive ? ;-)

    RépondreSupprimer