Bienvenue sur Treize à la douzaine, un blog d'écriture partagée...

Bienvenue sur Treize à la douzaine, le blog d'écriture partagée proposé par Annick SB...



L'hiver de Jacques P.

Vegas sur Sarthe

Demeurés sur la touche on regardait béats
Des nuées de flocons la grande cavalcade,
Sempiternel roulis du vent en embuscade
Qui courbait la ramure des épicéas.

L'écorce du grand chêne en abri de fortune
Recelait la nichée d'un couple de piverts,
L'un de nous prit l'échelle et la mit de travers
Pour leur jeter du pain et quelques maigres prunes.

L'hiver en son corset de lanières de glace
Egouttait bruyamment tant de larmes de verre
Qu'on eut dit ces chansons pour enfants de Prévert
Qui parlent d'homme blanc, de flaques et de mélasse.

"Allons rentrez! Allons!" radotait l'anaphore
Des adultes trop sages et pressés qu'on s'abrite,
Les bugnes débordant de la passoire à frites
Nous lançaient de goûtus signaux... des sémaphores


Vegas sur Sarthe      Liste 1

11 commentaires:

  1. Alexandrins blanchis et enfantins : Superbe !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'hiver me fait fondre... c'est étrange :)

      Supprimer
  2. C'est très réussi : on dirait un classique...!
    (je veux dire "un grand auteur")
    J'aime beaucoup...:-)

    RépondreSupprimer
  3. Bels alexandrins.........j'aime beaucoup !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Content que ça plaise, j'ai aimé le thème

      Supprimer
  4. Ah ce corset de lanières de glace est une splendeur...
    Et ce parfum d'enfance de neige et de beignets...Fabuleux
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me demande parfois d'où viennent ces images ... de l'enfance ?

      Supprimer
  5. Le pivert qui vient nous rendre visite serait content de trouver des prunes, je retiens l'idée. La troisième partie ? (je ne suis pas spécialiste, désolée) me parle beaucoup... Tu m'attends pour les bugnes ?

    RépondreSupprimer
  6. Voilà qui rappelle l'enfance et les hivers qu'on allait affronter pour ensuite se réchauffer auprès de la cheminée et manger...du riz au lait avec de la confiture de prunes. ;-) Ou des merveilles ! On les appelle comme ça les beignets ici en Limousin. ;-)

    RépondreSupprimer
  7. Ah le beau portrait d'hiver que tu nous as encore fait là !

    20/20 au bac... blanc !

    RépondreSupprimer